huile moteur : quelles différences entre les huiles multigrade et monograde ?

Publié le : 11 octobre 20224 mins de lecture

L’huile moteur est un produit essentiel pour le bon fonctionnement d’un véhicule. Il existe différents types d’huiles moteur, notamment les huiles multigrade et monograde. Quelle est la différence entre ces deux types d’huiles ?

Les huiles multigrade sont des huiles qui peuvent être utilisées dans différentes conditions de température. Elles sont donc adaptées à une utilisation dans des climats variés. Les huiles monograde, quant à elles, sont des huiles qui ne sont adaptées qu’à une utilisation dans des climats stables.

Qu’est-ce qu’une huile multigrade ?

Il y a quelques années, on ne trouvait que des huiles monograde pour les moteurs. Aujourd’hui, on trouve essentiellement des huiles multigrade. Quelle est la différence entre ces deux types d’huile ?

La principale différence entre les huiles monograde et multigrade est leur viscosité. La viscosité est la résistance d’un fluide à l’écoulement. Plus la viscosité est élevée, plus le fluide est épais et résiste à l’écoulement. Les huiles multigrade ont une viscosité plus élevée que les huiles monograde à froid, ce qui permet de mieux lubrifier les moteurs à froid. Cependant, à chaud, la viscosité des huiles multigrade est inférieure à celle des huiles monograde, ce qui permet de mieux refroidir les moteurs à chaud.

Les huiles multigrade sont donc plus adaptées aux conditions de conduite modernes, où les moteurs sont sollicités à froid comme à chaud. Les huiles monograde sont en revanche plus adaptées aux moteurs anciens qui tournent moins à froid.

Pour entretenir et réparer votre voiture sans vous ruiner, il est important de bien choisir votre huile moteur.

Qu’est-ce qu’une huile monograde ?

L’huile monograde est une huile qui n’a qu’un seul indice de viscosité. Aujourd’hui, la plupart des huiles moteur sont multigrades, c’est-à-dire qu’elles ont deux indices de viscosité. La viscosité est la mesure de la fluidité d’un liquide. Plus un liquide est visqueux, moins il est fluide.

L’huile monograde a été la première huile moteur à être utilisée. Elle a été mise au point dans les années 1930. À cette époque, les moteurs étaient moins performants et moins sollicités que les moteurs d’aujourd’hui. Ils fonctionnaient à des températures plus basses et ne nécessitaient pas une huile aussi fluide.

Aujourd’hui, les moteurs sont plus performants et fonctionnent à des températures plus élevées. Ils nécessitent une huile plus fluide pour bien fonctionner. Les huiles multigrades ont été mises au point pour répondre à ces nouvelles exigences. Elles ont deux indices de viscosité : un indice pour les températures basses et un autre indice pour les températures élevées.

Les huiles multigrades sont plus performantes que les huiles monogrades. Elles offrent une meilleure protection aux moteurs, même lorsqu’ils sont sollicités.

Quelle est la différence entre les deux ?

Il y a deux types d’huiles motrices, les huiles multigrades et les huiles monogrades. Les huiles multigrades ont une viscosité qui change en fonction de la température. Elles sont donc plus adaptées aux climats froids. Les huiles monogrades, quant à elles, ont une viscosité constante et sont plus adaptées aux climats chauds.

Plan du site